Octobre, le mois du Créole

Ou ka Palé Kréyol*?

Comme tous les ans à Monréyal** octobre est le joyeux mois du Créole.
Oh mais, en Guadeloupe aussi !

Si au Québec, c’est l’occasion de mettre du soleil dans les mots, en Guadeloupe avec Kréyol an mouvman, il s’agit surtout de rendre hommage à la langue et la culture qui sont des forces identitaires du territoire.

Des créoles, il y en a à la pelle ! En Haïti, Martinique, Guyane, Guadeloupe, Réunion en passant par Tahiti ou l’île Maurice !

Au premier abord, le créole semble être in-com-pré-hen-sible. Pourtant, il suffit juste d’avoir quelques petites astuces pour pouvoir le comprendre ou même le lire.

Annou ay, Nou ka pawlé kréyol ansanm !***

Tout d’abord, il faut savoir que le l’écriture du créole est essentiellement basée sur la phonétique. Ainsi, quand vous lisez, ne vous affolez pas sur l’orthographe, qui peut paraître étrange, essayer plutôt de prononcer le mot à voix haute ! Par exemple, la fin de semaine ou week-end se dit « wikenn » en créole. C’est clair comme la mer des Caraïbes non ?

L’autre petit coup de pouce : le « R » est souvent remplacé par un « w ».

Ti-bo !****

Pour en savoir plus sur les créoles
Pour apprendre le créole : Keepka Cours de Créole ou Blog methode assimil

* Parlez-vous créole ?
** Montréal
*** Allons-y, parlons créole ensemble !
**** Bons baisers créoles