Mot de Catherine Feuillet

Consule générale de France à Montréal

La Grande Dictée est l’occasion parfaite de célébrer le visage pluriel de la langue française et des cultures francophones au Québec. Le français et les valeurs qui l’accompagnent sont un formidable vecteur d’échange, de partage et d’enrichissement mutuel. Les Outre-Mer sont un bel exemple de la variété et de la richesse de la culture française : en un mot, l’unité dans la diversité.

Ces cultures littéraires francophones ultramarines sont ici dignement mises en valeur. Ce pendant essentiel de notre culture rayonne à travers des auteurs tels qu’Aimé Césaire, Maryse Condé, Edouard Glissant ou Patrick Chamoiseau, parmi tant d’autres, qu’il me fait plaisir de voir mis à l’honneur à l’occasion de cette première édition de la Grande Dictée.

Le français est plus que jamais une langue d’avenir et je tiens à féliciter l’association FrancoKaraïbes d’en prendre la juste mesure à travers l’organisation d’un tel événement. J’invite les amoureux et amoureuses de la langue française, mais aussi celles et ceux qui souhaitent découvrir une autre facette de la francophonie à y prendre part.

Catherine Feuillet
Consule générale de France à Montréal