L’arbre de l’année est Guyanais !

Bienvenue dans un vrai concours de miss mais version nature ! Chaque année l’ONF et le magazine Terres sauvages, lancent un concours pour élire “l’arbre de l’année”.

Cette initiative qui a débuté en 2011, permet de mettre à l’honneur la richesse du patrimoine naturel des territoires français. Personne ne s’en doute, mais il y a de la compétition!

 

Cette année plus de 300 arbres “vedettes” ont posé leur candidature et 25 finalistes ont été sélectionnés par le jury. Parmi ces derniers, on retrouve non sans surprises de nombreuses espèces des territoires outre-mer. Le Banian de la Réunion,  le Banian de la Martinique et l’Arbre Fromager de la Guyane se sont disputé la première place sur les réseaux sociaux. Après une lutte acharnée de votes et de “j’aime”, c’est “Saül Fromager” de la Guyane qui obtient le coup de coeur du public.

 

Étonnant? Pas tant que ça, car le patrimoine végétal est une des ressources les plus importantes du territoire. La Guyane abrite en effet une très grande diversité d’espèces végétales et certaines sont d’une grande rareté.  L’Arbre Fromager quant à lui est un spécimen d’une taille “grandiose” (il peut en effet dépasser les 50 mètres!). Considéré comme un symbole et un “porteur d’esprits”, cet arbre fut longtemps craint et vénéré par les communauté amérindiennes guyanaises. Petite anecdote: c’est l’Arbre Fromager qui a longtemps indiqué au peuple Aluku où installer leur village!

 

Bref, si il vous arrive de passer par la Guyane, n’oubliez pas d’aller saluer Saül Fromager. Prenez place entre ses immenses racines, fermez les yeux et… qui sait? Vous pourrez peut être rencontrer les esprits de la forêt!

 

Pour en savoir plus sur l’arbre de l’année: http://www.arbredelannee.com/

Crédit photo : Magazine Terre Sauvage