Jwayé Halloween !

0
84

Vous aimez les histoires qui donnent des frissons ? Aux Antilles, vous allez être servis !

Le patrimoine mystico-religieux étant encore présent dans la culture des îles, les rites vaudou et les histoires d’esprits sont monnaie courante.

Mettez donc au placard vos citrouilles et préparez vous à découvrir une histoire de fantôme qui fait froid dans le dos ! Voici la légende de la maison Zévallos plus connue pour être « la maison hantée » de la Guadeloupe.

Située en Grande-Terre dans la commune du Moule, l’habitation Zévallos était une grande exploitation agricole. La maison du domaine est une pièce patrimoniale unique dont la structure métallique proviendrait des ateliers de Gustave Eiffel. C’est une des plus vieilles maisons coloniales de l’île. Celle-ci a d’ailleurs une jumelle plus connue sous le nom de musée Saint-John Perse à Pointe-à-Pitre.

Selon la légende, tout commence par une tragique histoire d’amour impossible entre un esclave et la fille du maître de l’habitation. La demoiselle se serait suicidée en sautant par la fenêtre de sa chambre après que son père ait tué son amant. Les esclaves se révoltèrent et le maître fut à son tour assassiné. Le fils du maître, assoiffé de vengeance, aurait massacré un à un, tous les esclaves rebelles dans la maison.

Depuis ces sinistres événements, la maison serait hantée. Même si le domaine a connu un bon nombre de propriétaires, il ne fut que très peu habité depuis. Les plus aventureux qui ont osé y passer une nuit, racontent que des cris d’agonie, des bruits de chaînes et des fracas de lutte retentissent dans la maison. D’autres disent que l’herbe autour de l’édifice ne pousse plus (La Guadeloupe n’a pourtant pas la réputation d’être un désert !) et que si l’on marche sur la pelouse la nuit, on retrouve du sang sur ses chaussures. Mais ce n’est pas tout ! Apparitions étranges, portes qui claquent et meubles qui bougent seraient le quotidien du domaine.

Histoire vraie ou superstition ? Personne ne sait. Mais ce qui est sûr, c’est que cette légende laisse planer une ombre sur ce bijou patrimonial qui n’est pour l’instant que très peu mis en valeur.

S’il vous arrive de rouler sur la N5 en direction du Moule et de passer devant la maison Zévallos, prenez votre courage à deux mains : arrêtez vous ! Il est à présent possible de la visiter et la guide de l’établissement a la réputation d’être passionnante. Et si vous avez la chair de poule alors qu’il fait 30°, vous aurez alors résolu le mystère !

Vous voulez en savoir plus ? Il existe un mini docu-fiction «Zévallos, la maison hantée, les mystères de la Guadeloupe » réalisé en 2005 par Dominique Martin Ferrari et diffusé sur France ô.

Sinon, vous pouvez toujours aller faire un tour sur le site officiel de l’habitation :
habitationzevallos.com