FrancoKaraïbes explore l’univers des femmes sans enfants, des Antilles Francaises au Québec, en partenariat avec le blogue québécois femmesansenfant.com

0
113

Montréal, le 16 janvier 2016. Dans le cadre du Mois de l’Histoire des Noirs, FrancoKaraïbes a choisi d’explorer l’univers des femmes sans enfant, franco-caribéennes et québécoises, en partenariat avec le blogue femmesansenfant.com.

Au programme, un coup de projecteur sur plusieurs figures féminines des Antilles françaises sans enfant ainsi que l’organisation d’un MeetUp créatif et bien-être dédié, le dimanche 14 février à Montréal, sous la houlette d’une sociologue et artiste guadeloupéenne.

FEMME SANS ENFANT, UN SUJET UNIVERSELLEMENT TABOU !
« Pourquoi le choix de cette cause alors que je suis maman de 3 enfants et mamie de 5 petits-enfants ? Car à mes yeux c’est une cause de portée universelle qui touche toutes les femmes d’ici et d’ailleurs, quelle que soit leur culture, leur âge ou leur statut familial, qu’elles soient mères ou pas. En effet, tout comme moi, nombre de mères ont dans leur entourage familial, amical ou professionnel une femme sans enfant. » commente Ania Ursulet, Fondatrice de FrancoKaraïbes et à l’initiative du choix de la cause.

En effet, que ce soit par choix ou circonstances de la vie, les femmes sans enfant constituent un groupe à part dans toutes les cultures du monde. Les pays occidentaux dit « évolués », n’échappent pas à la règle et véhiculent encore aujourd’hui, de nombreux tabous sur elles. Per
çues comme incomplètes, malheureuses, nombrilistes ou ego-centrées, elles font encore face à autant de préjugés qui durent et perdurent. Alors que les taux de natalité décroissent d’années en années dans de nombreux pays, la maternité reste très prisée et est toujours valorisée !
 »
Je suis régulièrement félicitée car je suis maman et grand-mère. Qu’en est-il des femmes sans enfants? Sont-elles donc moins valeureuses que moi? La maternité donne t-elle droit à plus d’égard dans la société ? » s’interroge Ania.

FEMMESANSENFANT.COM, UNE CAUSE D’UTILITÉ PUBLIQUE
Formée à l’UQAM (Montréal), Catherine-Emmanuelle Delisle est enseignante en art dramatique et en francisation (primaire), et aussi une femme infertile et célibataire.
En 2012, elle entreprend une démarche personnelle de deuil, afin d’apaiser son chagrin et d’accepter son infertilité. Elle crée le blogue femmesansenfant.com, un point de rencontre, de partage, d’entraide et d’expression pour soutenir les femmes sans enfant à vivre une existence satisfaisante.

« Avec ce blogue, j’aimerais partager avec vous les ressources, livres, sites, groupes d’entraide et entrevues que j’ai pu trouver et réaliser sur la toile pour m’aider dans ma démarche. J’espère que ces ressources serviront à aider d’autres femmes désireuses comme moi, d’arriver à vivre une existence satisfaisante sans enfant. » – Catherine-Emmanuelle Delisle

MEET UP CRÉATIF EN MODE CLIT REVOwLUTION
CLIT REVOwLUTION est un concept créé par Stéphanie Melyon-Reinette, sociologue guadeloupéenne connue sous son nom d’artiste Nèfta Poetry, avec la collaboration de Claudie Titty Dimbeng, plasticienne.
Son souhait faire œuvre collective et participative sur le plaisir féminin, l’intime féminin, le clitoris, le vagin, le ventre et toutes les questions affiliées.
« 
L’acte sexuel cristallise toutes les problématiques construites au cœur de la société de chacun des protagonistes de l’acte sexuel. Religion, mœurs, pouvoir, domination, désir » défend Nèfta.

Photo Nefta1
À Montréal, Avec le cercle « CLIT REVOwlution Âmour » du 14 février 2016, nous plongerons au cœur du sujet, en croisant les injonctions séculaires de l’enfantement avec les réalités socioculturelles actuelles des québécoises et des Franco-caribéennes pour mettre en exergue les réalités qui traversent les corps des femmes d’un bout à l’autre des Amériques francophones. J’inviterai les femmes à une maïeutique du corps féminin, du ventre et de la problématique de la nécessaire parturition. Chaque femme deviendra peintre, poète, de sa catharsis et d’un universel féminin. » – Nèfta Poetry.

S’INTERROGER, VALORISER ET CÉLÉBRER LES FEMMES SANS ENFANT
S’inscrivant dans le cadre du Mois de l’Histoire des Noirs, Catherine-Emmanuelle Delisle a pris l’initiative de rechercher dans les communautés noires des figures féminines sans enfant, ayant marqué leur époque. Ainsi, durant tout le mois de février, le blogue femmesansenfant.com présentera des portraits de femmes noires (artistes, juge, politicienne, journalistes, philanthrope ou encore astronaute) avec un focus particulier sur les femmes de la France d’outre-mer dans le courant de la 2e semaine du mois de février, juste avant le grand rendez-vous de la St-Valentin.
Pourquoi ce choix? «
Parce que, à mon avis, le sujet de la non-maternité est encore plus tabou au sein des ces cultures », ajoute Catherine-Emmanuelle.

[bs_icon name= »glyphicon glyphicon-heart »] 
LA ST-VALENTIN SOUS LE SIGNE DE LA GÂTERIE ! 
« On bouge, on crée, on mange et on repart avec des cadeaux ! »

Cet événement s’adresse exclusivement aux femmes sans enfant, quelle que soit leur culture et leur âge ! « Nous espérons pouvoir compter sur la participation de jeunes femmes afin de recueillir leur avis sur le sujet, qui les concernera à court, moyen ou long terme ! », ajoute Catherine-Emmanuelle.

PROGRAMME

Une pléiade de partenaires se sont mobilisés pour cet événement afin de chouchouter les participantes qui repartiront avec de nombreux cadeaux (près de 40 cadeaux / montant total +8500$).
Nous remercions chaleureusement
l’Académie Internationale Compétence Beauté, AombyManga, Arbonne, Domaine Labranche, Isa photographie, La Gaillarde, Marie Gauthier Esthéticienne, Musée des Beaux Arts de Montréal, Musée de la Femme, Shakti Rock Gym, Shibui Tea, Théâtre de la Licorne et Tocara Bijoux.