À propos

FRANCOKARAÏBES, UN ADN RÉSOLUMENT INTERCULTUREL

FrancoKaraïbes est issu des discussions enthousiastes d’Ania et Khanel, deux antillaises en vacances à Montréal en juillet 2011. Totalement séduites par “l’art de vivre à la québécoise” mais aussi par le dynamisme et la diversité culturelle offerts par le Québec, elles imaginent la création d’une structure dédiée permettant de soutenir, diffuser et partager leur culture avec le grand public québécois dans toute sa mixité.

C’est en allant à la rencontre de leurs compatriotes de Montréal, qu’Ania et Khanell découvrent une communauté bien implantée au Québec, regrettant cependant le manque d’opportunités d’expression et de partage de leur culture, aussi bien avec leur communauté qu’avec les québécois, pourtant très ouverts à l’expression de la diversité.

De plus, les deux jeunes femmes notent un amalgame notable de toutes les cultures “noires” (africaines, antillaises, haïtiennes…) gommant les spécificités propres à chacune. Ainsi, les communautés des Antilles Françaises (Martinique, Guadeloupe, Réunion, Guyane) bien que présentes au Québec ne sont peu voir pas du tout représentées culturellement.

Cette situation conforte Ania et Khanell dans leur démarche initiale : offrir une tribune de choix pour l’expression et la diffusion de leur culture au Québec tout en favorisant leur interaction avec la culture québécoise. Ainsi naît le projet FrancoKaraïbes en février 2013 !

MISSION