2 nouveaux visages au sein de FrancoKaraïbes

0
96

FrancoKaraïbes a le plaisir d’accueillir deux nouvelles recrues pour renforcer l’équipe d’organisation des « Rencontres Artistiques FrancoKaraïbéennes« .

Ce festival annuel se déroulera, à Montréal, du 11 au 14 février, dans le cadre de la 25e édition du Mois de l’Histoire des Noirs.

Découvrez Yanice et Meriam, 2 jeunes femmes enthousiastes, passionnées et pleine d’énergie pour contribuer au succès de la 3e édition de ce nouveau festival annuel.


Yanice-revue

Je suis intimement convaincue que ce n’est qu’en mettant toutes nos richesses en commun que nous transformerons la terre en un endroit où il fait bon vivre en permanence. J’en fais ma mission et c’est pour cela que j’ai décidé d’apporter une partie de ma contribution en travaillant sur la 3e édition des Rencontres Artistiques FrancoKaraibéennes.”

 

[bs_icon name= »glyphicon glyphicon-link »] Yanice Retory est née sur l’île de la Martinique de parents professeurs, qui l’ont toujours poussée à réaliser ses rêves. Forte de ce soutien, elle poursuit ses études en Europe, notamment en France et au Portugal, où elle rencontre des personnes des quatre coins de la planète. Ces “bains culturels” ont contribué à développer chez elle une passion pour la découverte et le partage de différentes visions du monde. En effet, elle est persuadée que l’amélioration des interactions entre les personnes issues de cultures différentes, passe par l’échange. Cette conviction en tête, elle souhaite en faire sa carrière en tant que coordonnatrice d’événements culturels et corporatifs, domaine dans lequel elle a déjà plusieurs expériences.

Finissante en Maîtrise de gestion de projet, elle rédige actuellement un mémoire sur « les différences culturelles et l’implication organisationnelle dans un contexte de projet». Enfin, Yanice possède une formation universitaire en commerce et en gestion internationale et parle couramment le portugais et l’anglais.

———————————————————————————————————————————————————————————————–

Meriam-revue

 

« Chaque culture, de chaque époque a trouvé dans l’art, la plus belle forme d’expression. Ainsi, je crois que chaque personne a la capacité de s’entendre avec autrui, quelles que soient leurs différences »

 

 


[bs_icon name= »glyphicon glyphicon-film »] Meriam Bousehla Demers
est née à Québec, d’un père québécois et d’une mère algérienne.

Son enfance au Guatemala, ainsi que ses origines lui ont appris à accepter différentes cultures. Depuis, elle cultive le désir de trouver une harmonie entre les cultures qu’elle côtoie.

À son retour à Québec, Meriam complète son diplôme d’étude collégial, puis déménage à Montréal pour poursuivre ses études universitaires en anglais.

Grande cinéphile, amatrice de jeux vidéo, elle profite aussi de son temps libre pour découvrir de nouveaux cafés à Montréal et faire le tour de ses galeries d’Art préférées.

À travers son intérêt pour le monde de l’art, elle souhaite contribuer aux échanges multiculturels et à l’expression artistique. Car tout comme l’art, chaque culture est unique et gagne à être partagée.

Meriam a obtenu son baccalauréat en histoire de l’art à l’université Concordia en Mai 2015.